Ah, je suis déjà arrivé! Je ne me suis même pas rendu compte….

Ah, je suis déjà arrivé! Je ne me suis même pas rendu compte….
Enfin…ta journée de travail est terminée…tu vas pouvoir rentrer chez toi (ou ailleurs d’ailleurs !)…tu prends les clés de ta voiture au fond de ton sac ou dans la poche de ta veste, machinalement, oui machinalement, sans réfléchir parce que tu ranges tes clés toujours au même endroit… (Sauf la fois où tu les avais posées ailleurs…et où t’as galéré à les retrouver…mais ça n’est pas le sujet du jour !)
Tu rentres donc dans ta voiture…assis confortablement dans le fauteuil conducteur (oui c’est mieux que dans le fauteuil passager pour conduire…). Peut-être mets-tu la musique, peut-être pas…et puis peut-être ouvres-tu la fenêtre, un peu, entièrement, à moitié… car tu aimes bien la sensation de l’air dans l’habitacle, ou peut-être préfères-tu le confort douillet des fenêtres fermées, qui préserve du bruit extérieur, comme une invitation à aller à l’intérieur de soi…
Et pendant que tu es assis dans ce fauteuil, roulant du point A pour aller jusqu’au point B, ton esprit se met à penser : peut-être à la journée passée, ou celle qui viendra, peut-être au repas du soir qui t’attend… ou au resto que tu te ferais bien, ouai ! Celui que ton pote t’a parlé à l’air plutôt sympa, faudra essayer…
Et puis, plus rien…tu ne penses plus à rien…1 minute, 17 minutes, 38 secondes, 20minutes, 4 minutes 25 secondes, 6 minutes, 12 minutes 18secondes… ? Combien de temps s’est écoulé depuis le moment où, au volant de ta voiture, assis confortablement, tu n’as plus pensé à rien et celui où tu as éteint le contact devant chez toi (ou ailleurs d’ailleurs…).
Combien de feux rouges (ou verts) as-tu croisé sur ce chemin ?, combien de piétons ont peut-être traversés devant toi ?, combien d’intersections, de ronds-points, de dos-d’âne ? Arrrfff, tu ne te souviens pas…
Et pourtant tu es rentré chez toi (ou ailleurs d’ailleurs…) entier, il ne t’est rien arrivé, tu n’as écrasé personne, grillé aucun feux rouges, pris aucun rond-point à l’envers… !
C’est qu’il est fortiche ton inconscient !, il te permet d’être dans un état de conscience modifiée, tout en gardant la vigilance nécessaire au bon déroulement de ton parcours du point A jusqu’au point B. Quoique la conscience soit en perpétuelle modification (sinon ça veut dire qu’on est mort !), cet état-là est un état particulier : c’est un état hypnotique… Etat physiologique naturel qui se produit à peu près toutes les 90 min (cycle ultradien- Rossi)sans que tu ne t’en rendes toujours compte car cela peut-être de l’ordre d’une ou deux secondes… Au même titre que boire, manger, dormir, être en état hypnotique est essentiel au bon fonctionnement de ton organisme (physique et psychique), car cela permet à ton Inconscient de trier, classer, ranger, garder ce qu’il a besoin de garder, reléguer dans les tiroirs de ta mémoire inconsciente ce qui n’est pas essentiel pour le moment mais qui pourrait être utile un jour… et qui pourrait réapparaître subitement, au détour d’un « bon sang mais c’est bien sûr ! ».
Au final, ton Inconscient est le meilleur ami que tu puisses avoir. Celui qui te connait mieux que toi-même en pleine conscience. Il a accès à des données et des ressources auxquelles ton Conscient n’a pas accès directement car il est vite saturé… (article cerveau droit/gauche à venir prochainement), et tout ça sans danger pour toi, comme tu as pu le voir pendant ton trajet retour… parce que ton meilleur ami ne fera jamais rien pour te nuire, c’est une évidence.
Alors peu importe le moyen que tu utilises pour laisser faire cette partie de toi, peu importe que ce soit seul par la méditation, le yoga, la peinture, la musique, la danse, le dessin, la contemplation d’un paysage…, ou accompagné d’un tiers si l’accès à cet état est difficile seul… dans un premier temps… offre-toi ce cadeau. Hypnose-toi!
Béatrice

Une réflexion sur “Ah, je suis déjà arrivé! Je ne me suis même pas rendu compte….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *